Article sur la recherche #Fibromyalgie au #Royaume-Uni objectif trouver le marqueur ADN #Douleurs et trouver à la suite 1 #traitement

Publié le par Elisa

Bonsoir,

Un article assez intéressant sur une recherche qui va être menée au Royaume Uni pour mieux comprendre l'origine de la Fibromyalgie afin de trouver un traitement pour tous les patients.

En effet cette recherche a pour but d'arriver à mener à un test sanguin pour mieux comprendre quel est le marqueur ADN qui provoque la Fibromyalgie et avoir une explication sur toutes les douleurs diffusent, encore une fois la France est en retard sur la recherche, donc il serait tant qu'un travail commun soit fait entre tous les chercheurs pour nos mamans qui souffrent au quotidien, pour les enfants qui hélas eux aussi n'en peuvent plus de cette maladie, qui parfois n'ont pas la possibilité de se rendre à l'école lorsque les crises sont trop fortes, que les douleurs sont intenses et bloque la mobilité.

Je vous transmets ci-dessous la traduction de l'article qui est en anglais, bonne lecture et bon courage à tous.

La fibromyalgie est un syndrome commun de la douleur musculaire généralisée et provoquant des douleurs osseuses, ainsi que la fatigue et les troubles du sommeil. Il n'a pas de cause physique évidente, elle est mal comprise et difficile à diagnostiquer, traiter et gérer. Pendant des années, il y avait un doute parmi la profession médicale à savoir si la fibromyalgie existait réellement ou c'était plutôt dans l'esprit des patients.

Il n'y a toujours pas de test sanguin spécifique, de scanner ou une radiographie pour confirmer un diagnostic du syndrome de la douleur commune, bien que les tests sanguins sont souvent menées pour écarter d'autres conditions. Maintenant, les scientifiques au King College de Londres, financé par une subvention de trois ans de 171 000 £ de Arthritis Research UK, espèrent que leur dernière recherche mènera à un test sanguin fiable pour permettre aux médecins de faire un bon diagnostic.

L'équipe de recherche va examiner des échantillons et des mesures prises à partir de 400 bénévoles jumeaux du Royaume-Uni 13.000 Twins bio ressources dans lequel l'un des jumeaux a une douleur chronique généralisée, pour essayer d'identifier des biomarqueurs dans l'ADN associé à la condition. Il sera comparé avec l'ADN de leur jumeau sain, d'établir des différences. "Actuellement, il n'y a pas de test sanguin pour la fibromyalgie ce qui rend le diagnostic difficile," a expliqué le chercheur principal, le Dr Frances Williams. "Et le traitement est limité, et dans de nombreux cas insatisfaisante." «Notre recherche aidera les patients de deux façons. Il va d'abord contribuer à notre compréhension de la façon dont la fibromyalgie et d'autres syndromes de douleur chronique telle que le syndrome du côlon irritable - développer - et le point de voies de la douleur, que nous ne pouvons pas avoir présumés. "Deuxièmement, nous espérons que cela va conduire à l'identification d'un biomarqueur que nous pourrions travailler dans un test sanguin. En plus de permettre la condition d'être diagnostiqué plus efficacement, il pourrait aider à stratifier les patients '' en groupes en fonction de la gravité de la maladie, ce qui aidera dans les essais cliniques de nouveaux traitements potentiels. Il pourrait même nous aider à prédire comment la condition va progresser ".

La fibromyalgie est connu pour avoir des influences génétiques, mais il ya de nombreuses étapes complexes entre les gènes qui sont responsables de la fibromyalgie et l'état lui-même. L'équipe espère explorer ces étapes plus en détail et faire la lumière sur la biologie sous-jacente de la maladie. Plus précisément, cette étude se concentrera sur l'identification des marqueurs à l'extérieur de l'ADN qui sont associés à la commutation ou désactiver certains gènes. ADN «commutation» est très important pour la santé, car elle empêche les processus inappropriées de se produire dans le corps quand ils ne devraient pas. Le projet vise à évaluer le profil des marqueurs d'ADN chez les jumeaux sains et affectées.Si il existe une différence entre ces profils de marqueurs sur certaines régions d'ADN associées à l'apparition de la douleur chronique entre jumeaux, alors cette borne d'ADN pourrait être utilisé comme un indicateur de la maladie.

Dr Natalie Carter, chef de liaison de la recherche au Arthritis Research UK a commenté: "La fibromyalgie est notoirement difficile à diagnostiquer et à traiter, en partie parce que nous savons si peu sur pourquoi il se produit et comment il progresse. Être capable de diagnostiquer ce serait un grand pas en avant, et de comprendre plus sur l'influence de la génétique va nous permettre de développer des traitements spécifiquement pour les personnes atteintes de fibromyalgie dans le futur ".

Source : http://m.medicalxpress.com/news/2015-05-blood-common-pain-syndrome-fibromyalgia.html

Commenter cet article