Névralgie pudendale: les inavouables douleurs de la position..

Publié le par Elisazaza

Causée par la compression d’un nerf, cette maladie très invalidante peut être soulagée par divers moyens, même si aucun n’est pleinement efficace.

Des sensations de brûlures intenses entre les cuisses, de décharges électriques fulgurantes, de pincements profonds, d’étau, de torsions, de picotements, de tiraillements...Ces symptômes constituent le quotidien des personnes atteintes de névralgie pudendale. Cette maladie touche aux parties du corps les plus intimes, celles contrôlées par le nerf pudendal, allant de la verge ou du clitoris jusqu’à l’anus. Aucun chiffre ne permet de connaître le nombre de malades en France.

Le nerf pudendal, autrefois appelé «nerf honteux», présente un parcours anatomique très sinueux et étroit. Parfois, il peut se trouver comprimé, ce qui provoque de très vives douleurs. «La plupart des patients voient leurs douleurs apparaître spontanément. Chez d’autres, elles peuvent être déclenchées par une activité particulière, comme le cyclisme ou l’équitation, mais aussi par un choc affectif ou une intervention chirurgicale. Tous ces éléments ne semblent être que des révélateurs d’une situation de conflit préexistant mais muet jusqu’alors», explique le Dr Jean-Jacques Labat, neurologue, ancien responsable du Centre Fédératif de Pelvi-Périnéologie au CHU de Nantes.

Publié dans Santé, Douleurs, Nerfs

Commenter cet article